Visionnez nos vidéos - Contact - - -

Tarbes la capitale des Hautes-Pyrénées.

 

Présentation de la ville de Tarbes

Située sur la rive gauche de l’Adour, la capitale des Hautes-Pyrénées, Tarbes se situe au milieu d’une plaine agricole riche et fertile. Au Ve siècle, la ville est appelée « Civitas Tarba Ubi Castrum Bigorra ». Ce n’est qu’au Moyen Âge que le nom de « Tarbes » lui est donné. Le comte de Bigorre éli domicile dans la citée. Au XIIe siècle, la ville se compose de différents quartiers fortifiés qui se développent avec le Palais épiscopal en 1'652 et deux nouveaux couvents. Du fait de sa situation géographique, les rivières sont utilisées pour leurs forces hydrauliques par de nombreux artisans.

En 1806, Napoléon Ier rétablit le Haras National et met en valeur les équidés, pour donner naissance à une nouvelle race de chevaux.

La ville se développe sur un plan industriel à partir de 1870 – 1871 par la construction d’atelier d’artillerie et prend une vocation militaire avec les quartiers de Larrey, Soult et Reffye.

Le Maréchal Ferdinand Foch natif de la ville, commandant en chef des armées alliées développe cette production durant la Première Guerre Mondiale.

La Croix de Guerre est attribuée à la ville grâce à la Résistance durant la Seconde Guerre Mondiale. Tarbes reste « une ville militaire » avec la présence de deux régiments : le 1er Régiment des Hussards Parachutistes et le 35e Régiment d’Artilleurs Parachutistes.

La ville est particulière riche en sites patrimoniaux, mussés. C’est également un poumon vert grâce à ses nombreux jardins.