Visionnez nos vidéos - Contact - - -

Thermalisme en Ariège

Un bref historique : les premiers usages du thermalisme semblent dater de l’Antiquité avec les gymnases grecs. Les Romains perfectionnent cette pratique et multiplient différentes constructions, essentiellement durant leur occupation de la Gaule. Les thermes ou gymnases d’eau étaient d'immenses bains chauds utilisés pour un usage médical, hygiénique et social. Le thermalisme tombe en désuétude durant le Moyen-Âge. En 1604, Henri IV inaugure la première charte des eaux thermales. Au début du XIXe siècle, le thermalisme devient un phénomène de mode. Ce traitement naturel se développe activement grâce aux moyens de transport et aux progrès de la médecine. En 1950, les organismes de la Sécurité Sociale acceptent de prendre en charge cette thérapie.

Les eaux thermales proviennent des eaux pluviales qui se sont infiltrées dans le sol. Au contact des différentes roches, elles se chargent en oligo-éléments pour agir naturellement sur différentes pathologies. Quelque 90 centres thermaux existent en France. Chaque établissement fait l’objet d’un arrêté ministériel conventionné avec l’État et intervient dans le traitement d’une ou plusieurs orientations thérapeutiques. Plongez au cœur des vertus thérapeutique des Pyrénées-Orientales à travers les cinq stations thermales qui vous proposent différentes cures médicales.

Stations thermales en Ariège

* Aulus-les-Bains est situé à 780 m d'altitude, entouré de hautes montagnes qui forment un écrin de verdure et invitent à la randonnée et à la détente. Le village compte seulement 130 habitants permanents ce qui lui confère une ambiance très conviviale et familiale. Les eaux d'Aulus sont des eaux froides (15 à 17°c) sulfatées et bicarbonatées. Elles ont une teneur importante en calcium et magnésium mais contiennent aussi de nombreux métaux (fer, manganèse, aluminium, zinc..).

* Ax-les-Thermes : deux établissements thermaux, le Teich et le Modèle, cures thermales en rhumatologie (arthrose, névralgie, polyarthrite rhumatoïdes, périarthrites, rhumatismes infectieux…) et/ou ORL, Voies Respiratoires (asthme, rhinites, bronchites chroniques, catarrhe tubaire, otites à répétition…). Une multitude de sources aux vapeurs sulfurées jaillissent un peu partout. Canalisées et utilisées à des fins thérapeutiques, ces eaux sont les plus chaudes des Pyrénées (77°C).

* Ussat-les-Bains : maladies liées au stress, à l'anxiété, la spasmophilie, les migraines, les insomnies Réputée pour ses eaux thermales aux vertus antispasmodique, sédative, équilibrante et reminéralisante, la station d'Ussat-les-Bains, idéalement située au cœur de la vallée de l'Ariège, propose des établissements de cure et de remise en forme intégrés aux structures d'hébergement.